Article le dauphine.com le 27/04/2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Article le dauphine.com le 27/04/2014

Message par Admin le Dim 20 Nov - 1:15

Article le dauphine.com le 27 avril 2014

Depuis 2010 et leur apparition sur les moquettes des salons, on s’était promis d’essayer un jour ce vaisseau amiral de la marque américaine. Victory, ça ne vous dit rien ? Depuis 15 ans, ces machines du groupe Polaris taillent leur chemin à coup de gros bicylindres et de style.

Un essai comme un défi. Non pas la Hammer, la 8-ball ou la Judge, des customs purs et durs. Non, plutôt s’installer tout de suite à bord d’une Vision. 2,70 mètres de long, 386 kilos à vide, Un inimitable style entre GT et neo-custom, on aime ou pas cette face avant qui se continue sur de longs flancs filant jusqu’aux valises arrière et qui va directement chatouiller la Honda Gold Wing, une des reines avérées du grand tourisme.

S’installer à bord, parce qu’on ne peut pas faire autrement. Le « tour du propriétaire » fait, durant lequel il est plus facile d’énumérer ce qui manque comme équipement à cette limousine à deux roues, on se pose « dans » la selle à 67 cm du sol, et on fait connaissance avec le « monstre ». Grosses platines repose-pieds, large guidon noir bardé de commandes. D’abord, relever les 386 kilos. Puis lancer la machine. Ceux qui attendent la copie d’une autre fameuse marque américaine en seront pour leurs frais. C’est moins brut, plus GT en effet. La bonne idée, tout de même, est d’avoir un peu travaillé l’échappement d’origine auquel certains ont reproché un son pas très emballant.

Mais le vrai test, c’est le premier roulage. Pas de « highways » américaines, mais les monts du Lyonnais, il y a déjà de quoi faire. Bien sûr, tout à l’heure, un bout d’autoroute permettra d’apprécier l’allonge du bicylindre de 1,7 litres, le régulateur de vitesse et le pare-brise à réglage électrique.
En attendant, pour s’échapper au nord-est de Lyon, il y a quelques routes sinueuses qui nous promettent de transpirer sous le casque. Manqué ! Malgre son poids, la Vision Tour aborde franchement les petites courbes pour peu qu’on ne les attaque pas comme au guidon d’une hyper-sportive. Le centre de gravité placé bas fait le reste. Cela tient en particulier au travail sur le chassis et au bras arrière en aluminium à mono-amortisseur.

Bon, on ne va pas s’épargner un arrêt, juste pour tester la marche arrière, actionnée par le démarreur comme sur une Gold Wing : autant le dire, ce n’est pas l’exercice le plus facile, surtout au moment où il faut relever la machine sur un chemin en léger dévers. C’est juste la rançon d’un confort hors normes…

Admin
Admin

Messages : 26
Date d'inscription : 09/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://vision-tour.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum